Contrôler la croissance des coûts en technologies de l’information s’avère de plus en plus difficile. Les risques associés aux modifications de projets existants et à la mise en place de nouveaux services pèsent lourdement sur la performance des entreprises. Toutefois, lorsque les projets sont articulés autour de modèles de capacité et référentiels de grands professionnels, les entreprises qui les intègrent bénéficient de la richesse de ces connaissances.

L’alignement stratégique s’appuyant sur des référentiels de bonnes pratiques

Le succès d’un projet informatique ne peut être évalué uniquement selon la variation des coûts, ou encore les écarts de portée initiale. Plusieurs autres éléments entrent en compte, comme le faible niveau de qualité. Il importe d’aligner la réussite d’une stratégie corporative sur les modèles de gouvernance développés par les grands professionnels. L’alignement d’une stratégie TI s’avérera d’autant plus optimisée lorsque l’organisation se réfère à des cadres de référence et qu’elle met en œuvre des projets articulés sur de bonnes pratiques. Cela favorise l’analyse et l’amélioration de l’efficacité des processus, qu’il s’agisse de processus de gestion, processus organisationnels, de même que gouvernance des TI, comme le recommande le consultant Alexis Kuperfis.

Comment parvient-on à situer des référentiels ?

Afin de mieux comprendre le recours à un référentiel de bonnes pratiques et en quoi cela s’avère favorable à l’organisation d’une entreprise, il importe de les inclure dans une perspective amalgamant des secteurs d’activités de l’entreprise. L’objectif ultime de s’inspirer de méthodes développées par de grands professionnels est de générer une amélioration de la performance dans plusieurs dimensions de l’entreprise. De nombreuses directions informatiques se sont inspirées de référentiels pour le déploiement réussi de leurs propres cadres méthodologiques de bonnes pratiques. Plusieurs organisations commencent par faire coexister un certain nombre de référentiels de bonnes pratiques, avant d’en venir à créer l’environnement convenant le mieux à leur gouvernance. Il ne suffit pas de se contenter de faire bon usage des meilleures pratiques, mais plutôt de sélectionner judicieusement les éléments qui correspondent aux besoins de l’entreprise, et de les mettre en pratique afin qu’ils fournissent l’impulsion qui conduira aux résultats escomptés. Voilà pourquoi un accompagnement par le consultant chevronné Alexis Kuperfis peut faire toute la différence pour les entreprises désireuses d’aligner les stratégies afin de créer de la valeur.

Les grands professionnels font converger un mélange de passions et bagage d’expériences

Les grands professionnels de ce domaine qui se démarquent largement ont quelque chose en commun : ils sont passionnés par une panoplie de champs d’intérêts et ils parviennent à intégrer leurs apprentissages pour les mettre à profil dans tous ce qu’ils font. Cette capacité d’exploration de plusieurs dimensions de l’existence et de l’intelligence humaine leur confère une longueur d’avance sur la compétition, car ils s’appuient sur l’analyse complexe pour développer leurs projets. Cette approche, lorsqu’elle est appliquée à des projets informatiques, permet de traiter l’information connexe, qui consiste généralement en des quantités phénoménales de données, en tant qu’actifs parvenant à être gérés par l’entreprise. C’est ainsi qu’Alexis Kuperfis intègre l’ensemble des bonnes pratiques dans la gouvernance d’une entreprise et la gestion de projets informatiques.