Le cloud computing, l’informatique en nuage, l’informartique intranuage, l’informatique dématérialisée … voilà quelques uns des termes pour désigner ce nouveau concept informatique relatif au stockage des données. Chacun est libre de choisir le terme qui lui plait le mieux car aucune expression n’a été retenue officiellement par les experts

Comment définir simplement le cloud computing ?

L’informatique en nuage permet tout simplement de définir une variante d’un concept que la plupart des utilisateurs du net connaissent, en l’occurrence celui du « client- serveur ». Le cloud computing permet tout bonnement de réduire la quantité de données informatiques qui sont stockées sur chaque ordinateur à un niveau local. Grâce à cette nouvelle technologie, il devient possible d’accéder à toutes ses données et à tous ses documents quel que soit l’endroit du monde où l’on se trouve. L’accès aux informations ne nécessite plus aucun stockage personnel et les données sont accessibles de n’importe où et n’importe quand.

L’essor fulgurant du cloud computing

Le cloud computing n’existe que depuis peu mais d’ors et déjà des centaines d’entreprises ont investi ce marché porteur pour proposer leurs services de stockage. Ce nouveau modèle de stockage informatique peut s’effectuer soit par le biais du web soit par un « logiciel sur demande ». Le cloud computing offre de nombreux avantages comme l’absence de logiciels à installer, de mises à jour à effectuer car elles sont toutes réalisées selon les besoins sur le serveur et toutes les données se trouvent automatiquement sauvegardées. Les serveurs ne demandent aucune forme de maintenance matérielle comme par exemple l’ajout de disques durs additionnels. Beaucoup d’utilisateurs privés et d’entreprises de part le monde, ont déjà opté pour ce modèle innovant de stockage des données car il permet de gagner du temps, de limiter les dépenses et de prendre une longueur d’avance en termes de développement des systèmes informatiques.

Le cloud computing révolutionne le stockage des données

Toutes les grandes sociétés de nouvelles technologies se sont lancées dans l’informatique en nuage ou cloud computing  et en tirent des profits substantiels après juste deux ou trois années d’utilisation. Le potentiel représenté par ce nouveau concept en matière de stockage des données, des informations et des documents, est immense et le marché donne lieu à une concurrence effrénée. L’informatique en nuage permet notamment aux entreprises de réduire de manière considérable leurs dépenses en achat de logiciels, d’infrastructures coûteuses de licences ou en frais de maintenance grâce à ce concept informatique innovant.