Le coaching professionnel séduit beaucoup de personnes qui souhaitent réussir dans ce domaine. Il existe un nombre considérable de formations, souvent coûteuses et il n’est pas facile de voir clair dans les offres de formation que propose linkup-coaching.com pour devenir coach. Pour choisir une formation il faut aussi tenir compte de son parcours initial.

Le contenu de la formation, un critère décisif

Le métier de coach professionnel ne s’improvise pas et pour l’exercer de manière pertinente il est indispensable d’avoir suivi une solide formation. Le coaching est un domaine particulier qui fait appel à des compétences pluridisciplinaires. Pour bien choisir sa formation, il faut se montrer exigeant sur les compétences des intervenants qui vont assurer la formation de l’école de coaching ou du centre de formation continue. Le contenu du cursus formateur doit permettre d’acquérir les outils et les techniques afin de fournir aux futurs clients un accompagnement de qualité. Le choix de la formation pour exercer le coaching professionnel dépend aussi du parcours initial du candidat qui veut devenir coach.

Acquérir des compétences théoriques et pratiques

Avant de s’inscrire dans une formation de coaching il est nécessaire de se renseigner sur les outils et les approches théoriques qui seront abordés au cours de la formation : coaching individuel, coaching de groupe, accompagnement personnalisé pour une organisation, coaching de vie etc. Trop de candidats au métier de coach ne comparent pas suffisamment les formations entre elles et ne pensent pas à vérifier si la formation est équilibrée au niveau des heures de théorie et de pratique. Une formation de coaching sérieuse et approfondie doit aussi prévoir une supervision régulière et des plages horaires dédiées à l’échange des expériences pratiques.

Choisir une école et une approche du coaching

Les formations de coach sont plus ou moins longues selon l’école que l’on  choisit. Idem pour le coût des formations qui sont variables et les approches du coaching que les enseignants vont aborder pendant le cursus formateur. Outre les outils du coaching du métier à proprement parlé, une formation sérieuse doit également inclure les aspects pratiques du métier comme le contrat de coaching avec le client, la connaissance du code de déontologie de la profession, le cadre juridique des séances de coaching, l’établissement d’un bilan à la fin d’un accompagnement etc. Il est indispensable de vérifier que le contenu de formation soit complet car cet aspect contribue aussi à la pratique d’un coaching de qualité.